Presse 

Hélène Maurice, émotion chantée

Publié le 06 10 2014

Loin des paillettes et des circuits commerciaux, elle vit dans une ferme entourée d'animaux, et séduit son public grâce à sa sincérité, son talent et son amour pour les textes d'auteurs, tels que Félix Leclerc ou Gaston Couté, qu'elle a interprété dès le début de sa carrière.

Aujourd'hui, elle chante une poésie populaire en ayant complété son répertoire des plus beaux textes de grands chanteurs québécois et français, comme Léo Ferré, Remo Gary, Michèle Bernard, Clémence Desrochers, Allain Leprest, Julos Beaucarne, Bernard Joyet, Jean Moiziard et beaucoup d'autres du même cru.

L'élégance d'Hélène Maurice aux Wagons

Publié le 07 12 2015

Hélène Maurice avec Francis Jauvain et Tony Baker : un trio de grand talent pour de la belle chanson française.

Samedi 28 novembre, à Saint-Branchs, Les Wagons ont fait le plein pour un rendez-vous avec Hélène Maurice, accompagnée

de Francis Jauvain (accordéon, accordina, saxo) et Tony Baker (piano). Elle était attendue pour son nouveau tour de chant, « Hélène Maurice ou l'élégance terrienne », qui a comblé tout le monde.

Avec un parcours hors des sentiers battus, fort d'un répertoire d'exception qu'elle interprète à sa manière de sa voix chaude, forte ou nuancée toujours avec la même maîtrise, elle a rappelé brillamment, avec ses amis musiciens hors pair, son statut de Grande de la chanson française, en partageant avec le public

des trésors de chansons de Rémo Gary, Allain Leprest, Bernard Dimey. Entre deux chansons, elle parle, séduit encore par sa faconde, annonce Julos Beaucarne par une anecdote cocasse avant de le chanter, swingue d'enfer « Les Souliers ». Elle est acclamée.

La Chanson Boum   24 / 11 / 2013   Hélène Maurice

Hélène Maurice est une chanteuse délicate, émouvante, intelligente avec un parcours atypique. Québécoise de naissance, née à Montréal dans un quartier populaire francophone, elle s'est mise à la chanson dans un bar où elle servait et où un pianiste lui a conseillée de travailler sa voix. Depuis une vingtaine d'année elle est en France passant de l'agriculture biologique dans sa ferme du Loir et Cher à la chanson, soutenue par Pierron.Le Cd qu'elle nous présente est un florilège de belles chansons, certaines du patrimoine, Gaston Couté (son léger accent québécois la sert plutot) Bernard Dimey, mais aussi des auteurs présent comme Rémo Gary, membre de tout un circuit non parisien de "fermes chantantes". Helene Maurice, un vin rare, ici en studio accompagnée par Dominique Cravic .

 

Hélène Hazéra

Exemplaire parité autour de Gaston Couté

Nouvelle République  le 28 / 01 / 2018

Hélène Maurice, « la québécoise du Loir-et-Cher »  et Pierre-Yves Dyé, « le gâs qu’a mal tourné » ont équitablement partagé les textes du poète solognot Gaston Couté lors de leur concert « Le chant et le dit » vendredi au théâtre Monsabré.
Sur une musique de Gérard Pierron, la chanteuse, à la voix enjôleuse et bien timbrée, accompagnée au piano par Tony Baker, privilégie la tendresse et l’humour, dont le célébrissime « Champ de naviots » tandis que le conteur au parler solognot égrène les thèmes anarcho-ruraux du poète chansonnier, entre « Les électeurs », « Les mangeux d’terre », « Les bohémiens » et « Les gourgandines ».
Un vigoureux rappel et des bravos prolongés ont salué la splendide prestation du trio.

Près de 200 personnes, amateurs de beaux textes, sont venues écouter Gaston Couté. Personnage hors normes, il est né à la fin du XIX e siècle, à Beaugency, dans le Loiret. Poète libertaire, chansonnier français que l'on peut comparer à notre Louis Perceau local, deux auteurs qui ont écrit des oeuvres pamphlétaires, fréquemment en marge de la bonne conduite politique de l'époque. Atteint de tuberculose, Gaston Couté est décédé à 30 ans.
Pour magnifier cet auteur, trois chanteurs, Hélène Maurice, Gérard Pierron et Bernard Meulien ont régalé pendant deux heures un public très à l'écoute. L'oeuvre de Couté a été magistralement servie par ces interprètes d'exception, trio en marge des circuits commerciaux classiques qui s'est bâti une réputation bien méritée. La clarinettiste Marie Mazille, du conservatoire de Grenoble et l'accordéoniste Patrick Reboud ont magnifiquement épaulé les trois chanteurs.
Hélène Maurice, une Québecoise installée en région Centre, c'est un physique et des attitudes à la Véronique Sanson. Avec une dynamique à revendre, elle chante Couté, ses paroles merveilleusement imagées, mordantes, drôles. Ecrites il y a plus d'un siècle, elles sont aujourd'hui remplies d'authenticité. Gérard Pierron, né à Thouars, n'est pas inconnu des Coulonnais puisqu'il est venu à plusieurs reprises dans le département. Lui, l'amoureux viscéral de la campagne, de la nature, l'un oiseau tendre qui a besoin de prendre l'air, pour distiller ses mélodies.